19/05/2016

Droit au répit.....

Faire face à la pénurie de places dans les Ehpad : le "droit au répit".

ehpadLe ministère des Affaires sociales et de la Santé précise comment va être augmentée la capacité actuelle dédiée aux séjours temporaires en Ehpad.

En réponse au député Marc Le Fur qui s'inquiétait de la pénurie de place dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), le ministère des Affaires sociales et de la Santé précise que l'article 52 de la loi du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement créée dans l'allocation personnalisée d'autonomie, un module dédié "droit au répit".

Ce nouveau module permettra de solvabiliser une solution temporaire pour que l'aidant puisse prendre du répit, lorsque le plafond d'aide n'y suffit pas. Il est complémentaire de la revalorisation des plafonds des plans d'aide, qui permettra de dégager des marges de financement pour faciliter l'accès aux structures de répit.

Il pourra s'agir de financer des séjours de quelques jours en hébergement temporaire mais aussi des heures supplémentaires d'aide à domicile, voire une présence continue, mais également un accueil de jour. Environ 8.600 places au sein des Ehpad sont identifiées pour ces séjours temporaires, soit 1,5 % de la capacité des Ehpad. Elles sont cependant sous-utilisées : le ratio d'exploitation est de 56 %.

Une meilleure solvabilisation des séjours prévus par ce projet d'aide au répit devrait conduire à ce que les Ehpad reçoivent plus d'usagers sur ces places dédiées aux séjours temporaires. En complément, la capacité actuelle dédiée aux courts séjours doit également augmenter : ces créations de places entrent dans le cadre du déploiement prévu par le plan Solidarité grand âge 2007-2012.

source: http://lemondedudroit.fr
crédit photo: http://www.ehpadpublic-villefranchesurmer.fr

07:51 Écrit par RSEA dans Blog, INFO, Loisirs, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.