19/01/2016

Où trouver l'info?

Guide pratique d’orientation pour les aidants

guideJe cherche des informations, j’ai besoin de conseils, j’ai besoin de parler, j’ai besoin de répit, je voudrais partir en vacances,  je cherche des aides financières pour mon proche, je voudrais faire adapter le logement, je voudrais trouver un établissement d’accueil… Lorsque son proche perd son autonomie ou devient dépendant, il n’est pas toujours facile pour les aidants de savoir où et auprès de qui s’adresser pour trouver des solutions adaptées. Voici un petit guide pratique pour  faciliter vos démarches et trouver des réponses spécifiques.

Je cherche des informations, j’ai besoin de conseils, de trouver un service
   -  Le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) ou le centre de coordination gérontologique : lieu d'information et d’orientation de proximité pour les retraités, les personnes âgées et les aidants. Réparti sur l’ensemble du territoire.
   -  Le C.C.A.S. (Centre Communal d’Action Sociale) ou Service d’action sociale : service public d’information sur les dispositifs d’aide, l’APA, les services de maintien à domicile public et privé …
   -  Les assistantes sociales communales ou rattaché à un établissement Leur mission est d’aider et d’accompagner dans leurs démarches et la constitution des dossiers les personnes qui rencontrent des difficultés sociales. Elles évaluent la situation et proposent des solutions adaptées aux difficultés rencontrées. Se renseigner à la mairie où elles assurent souvent des permanences.
    - Les plateformes d’accompagnement et de répit Ces structures sont destinées à l’accueil, l’information et le soutien des aidants familiaux et des personnes aidées. Elles sont adossées à un accueil de jour et/ou un EHPAD.
    Composée d’une équipe pluridisciplinaire, elles ont pour mission entre autres d’aider les aidants, de proposer des entretiens avec le ou la psychologue et d’organiser des temps de rencontres et d’échanges entre aidants. Pour plus d’information : http://ars.iledefrance.sante.fr/fileadmin/ILE-DE-FRANCE/ARS/Actualites/2012/Alzheimer/alzheimer_fiche1b-2013.pdf
    - Les associations spécialisées sur les maladies physiques et psychiques spécifiques. Pour trouver des informations, une écoute, des formations, un soutien sur une maladie, une pathologie. France Alzheimer ; France Parkinson, France AVC, APF, UNAFAM…)
    - Les associations de famille (UDAF…) L’UNAF (Union Nationale des Association de Familles) a pour mission de défendre et de représenter les intérêts des familles. Répartie sur tout le territoire sous forme d’URAF eunafcnav,cdr-c,ssiad,n région et d’UDAF en département.
    - Services sociaux de la CNAV (Caisse nationale d’Assurance Vieillesse) Information sur les dispositifs et les aides aux retraités et personnes âgées évaluées en GIR 5 et 6
   -  Service d’action sociale des CDR-C (Caisses de Retraite Complémentaire) Information et dispositifs d’aides pour les allocataires. Aides financières, soutien aux aidants, lieux de vacances…

J’ai besoin de parler de ma situation, d’être soutenu(e), d’avoir du répit, de rencontrer d’autres aidants
    - Plateformes d’accompagnement et de répit (voir ci-dessus)
    - Associations d’aide aux aidants : Différents dispositifs existent sur le territoire pour apporter un soutien individuel et/ou collectif aux aidants. Se renseigner au C.C.A.S., au CLIC s’il en existe un et sur internet.
   -  Les groupes de parole aidants : Ces lieux d’écoute et de soutien collectif existent un peu partout en France et sont proposées par certaines associations, services de maintien à domicile, associations spécialisées… Se renseigner au C.C.A.S. de sa commune et sur internet sur le site du département.
    - Associations spécialisées pour s’informer sur une pathologie spécifique, apprendre et se former

Se faire aider par des professionnels au domicile
    - Services de maintien à domicile : Publics communaux (voir C.C.A.S.) ou privés associatifs Servicesprestataires, mandataires ou emploi direct
   -  S.S.I.A.D. (Services de Soins Infirmiers A Domicile) publics communaux ou privés associatifs
    - Gardes itinérantes de nuit : En complément des services de maintien à domicile. Interventions courtes tôt le matin, après 19 h et la nuit
    - Portage de repas : C.C.A.S. et associations d’aide à domicile, associations spécialisées sous différentes appellations. Se renseigner auprès du CLIC, du C.C.A.S., du département
    - Services de téléassistance ou téléalarme : Centre de réception et de gestion des appels reçus par les personnes via un médaillon ou un bracelet
   -  E.S.A. (Equipe Spécialisée Alzheimer) rattachée à un S.S.I.A.D : offre de soins coordonnés et accompagnement permettant aux personnes désorientées de rester à domicile.
   -  H.A.D. (Hospitalisation A Domicile) : Soins médicaux et paramédicaux tous les jours 24 H/ 24.
    - SAMSAH (Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés). Equipe pluridisciplinaire pour une prise en charge et un accompagnement médico-social adapté autour d’un projet de vie
    - Réseaux de santé/soins palliatifs : Accompagnement de fin de vie et coordination des soins à domicile.
    - Balluchonnage : Remplacement de l’aidant 24h/24 et 7j/7 pendant son absence (contrainte par le droit du travail). L’association « Bien à la maison » propose des offres de prise en charge 24/24.
    
 J’ai besoin de souffler, je dois m’absenter
    - Accueil de jour « simple » ou « spécialisé pour les personnes atteintes de désorientation » : dispositif d’accueil en demi-journée ou journée pour les personnes désorientées.
    - Accueil temporaire : Généralement adossé à un EHPAD, places disponibles de quelques jours et jusqu’à 3 mois par an.
    - Accueil familial : Géré et contrôlé par les conseils départementaux. Information auprès du Conseil départemental et sur le site FAMIDAC
    - A.F.T. (Accueil Familial Thérapeutique) : sur prescription d’un centre hospitalier. Accueil des personnes souffrant de troubles mentaux
    - Les séjours de vacances : Des offres de séjours de vacances pour les aidants et/ou les personnes aidées sont proposées par les caisses de retraite complémentaire, certaines associations spécialisées sur une pathologie spécifique, Se renseigner auprès de VRF (Village Répit Famille), l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances, et sur internet. Des aides au financement du séjour peuvent être accordées sous conditions par les caisses de retraite complémentaire.

J’ai besoin de faire adapter le logement de mon proche
   - LA CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse),
    Les conseils départementaux
    - L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) : pour connaître les conditions d’aides à l’amélioration de la résidence principale de la personne et les modalités : http://www.anah.fr
    - Le PACT : se renseigner sur le site http://www.pact-habitat.org/reseau.html

  Je cherche une solution d’hébergement pour mon proche
    - Foyers-logement ou résidences services : Ensemble de logements autonomes (studio et 2 pièces pour un couple) associés à des services collectifs facultatifs. Pour les personnes autonomes ou en perte d’autonomie.
   -  MARPA : Maison d’Accueil Rurales pour Personnes Agées résidant à proximité. Capacité limitée à 24 places. Sur le principe des petites unités de vie (logements privatifs associés à des espaces collectifs et des services).
   -  Lieux de vie collectifs adaptés : Ces établissements apparentés aux foyers-résidence et aux MARPA peuvent être une solution intermédiaire entre le domicile et l’entrée définitive en établissement.
   -  E.H.P.A. : Etablissements d’Accueil pour Personnes Agées non dépendantes
    - E.H.P.A.D. : Etablissements d’Accueil pour Personnes Agées Dépendantes. Sont souvent rattachés aux EHPAD des places d’accueils de jour, des accueils temporaires
    Petites unités de vie : 24 résidents maximum ; logement indépendant mais participation aux tâches de la vie quotidienne (repas, entretien..).
    - Cantous (Centres d'Animation Naturel Tiré d'Occupations Utiles). Autonomes ou rattachés à un établissement, petites unités de vie  pour personnes âgées dépendantes.
   -  U.S.L.D. (Unités d’hébergement et de Soins de Longue Durée) pour les personnes très dépendantes. Généralement rattachées à un établissement hospitalier.
    - Accueil familial : Accueil des personnes âgées et handicapées au domicile d’un accueillant familial.  Géré par les conseils départementaux, une liste est disponible sur le site du conseil départemental et sur internet. L’accueil peut s’envisager pour quelques jours, ponctuellement ou de façon permanente.
    - A.F.T. (Accueil Familial Thérapeutique) : sur prescription d’un centre hospitalier Accueil des personnes souffrant de troubles mentaux
   - MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) : Prise en charge des personnes handicapées. Sur orientation de la C.D.A.P.H. (Commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) des M.D.P.H.
 
Je cherche des aides financières, techniques, sociales, juridiques
    - Les conseils généraux pour les demandes d’APA et les aides au logement
   -  Les assistantes sociales dans la commune ou au sein d’un établissement en fonction de la situation. Aide à la constitution des dossiers
    - La CNAV pour les retraités évalués en GIR 5/6 (cad autonome ou en petite perte d’autonomie)
   -  Le service d’action sociale de la caisse de retraite complémentaire Aides au maintien à domicile, à la perte d’autonomie, à l’entrée en établissement.
    - M.S.A. (Mutualité Sociale Agricole) pour les retraités exploitants et salariés de l’agriculture
    - C.A.F. (Caisse d’Allocation Familiale) : revenus de solidarité, aides au logement APL (Aide personnalisée au Logement)
   -  Caisse de sécurité sociale pour l’achat de matériels techniques sous conditions et demande d’entente préalable.
    - L’UDAF : dispose d’un service de Protection Juridique des Majeurs et propose des permanences régulières pour des conseils sur les dispositifs de curatelle et de tutelle.

 
Pour s’informer aussi :
    - Le TGI (tribunal de grande instance)
   -  Les lieux d’accès aux droits sur http://www.annuaires.justice.gouv.fr
    - Les avocats spécialisés en droit de la famille
 
A NOTER : Les différentes aides allouées aux bénéficiaires permettent de compenser les surcoûts liés à la dépendance d’une personne.  Elles sont versées en fonction de différents critères et tiennent compte des ressources.
 
Vous trouverez également d’autres articles  en référence sur les liens suivants :
    - Maison de retraite, foyer-logement, unité de vie, comment faire la différence? Quels sont les différents types d établissement? : ici
    - Trouver du soutien lorsque l’on est aidant : quoi ? où ?  comment ? : ici
    - Le centre local d'information et de coordination (CLIC): ici

source:http://www.aidonslesnotres.fr
crédit photo : https://www.learningappguide.com/

17:31 Écrit par RSEA dans Blog, INFO, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.